Menu

Villes

LA CARTE

NOS VILLES

CITRIA

Population : Plus de 30 000

Forteresse de la lumière et de la droiture, Citria s’ouvre à vous. Élevé dans une des fermes environnant la cité de Kordaken, vous avez récemment décidé de quitter la demeure familiale afin d’aller vivre dans la métropole. Sur votre route vous menant à la cité, vous n’avez croisé que quelques rares marchands voyageurs. Cependant, une fois à l’intérieur de l’enceinte réputée imprenable, une incroyable activité a capté tout votre être.

Moines mystérieux en mission au marché central, Inquisiteurs menaçants cherchant la faiblesse dans les cœurs des visiteurs, chevaliers fiers et armurés sillonnant les artères principales, marchands loyaux jurant l’honnêteté de leurs prix. Une nouvelle vie s’ouvre à vous dans la cité blanche. Si votre âme toute entière s’avère empreinte de dignité et de fierté, alors vous ferez votre place parmi cette grande communauté.

HISHTALS

Population : Environ 9 275

Que ce soit parce que vous y êtes né, ou parce que le destin vous y a mené, vous voici dans la mystérieuse Hishtals. Les habitants reptiliens de la cité de l’équilibre s’y sont reclus, depuis plusieurs siècles, afin de se distancer des autres peuples de Terra. Désintéressés par le fanatisme religieux, l’impérialisme et le matérialisme typiques des races mammifères, les Drakans d’Hishtals leur préfèrent une quête rationnelle et spirituelle. À l’intérieur des remparts ocres de la cité, vous trouverez une société unie et clairement organisée, dans laquelle chaque citoyen a un rôle bien défini. Serez-vous un soldat membre de la Myrsyr ? Un juge de la Lyarnos ? Un étudiant de la Terkyss ? Où serez-vous un étranger, témoin de la vie dans la fabuleuse cité mère, mais détaché de sa vie sociale et politique ?

ILIDELWIS

Population : Entre 4 000 et 11 650

Au cœur de la vaste Forêt Éternelle se trouve une cité mythique qui ne se dévoile qu’aux fidèles. En ce lieu féerique, la nature y dévoile ses plus belles créations et ses habitants y vivent dans le calme et la sérénité. Cet endroit isolé donne d’ailleurs bien souvent l’impression d’être détaché du reste du monde. Ses résidents sont presque tous Daëlwenas et Nalkiris, mais certains cas uniques, rares élus de la nature, ont pu au fil des ans intégrer la communauté. Souvent, ces individus restent à l’extérieur du Sanctuaire. Les conflits venant troubler la parfaite harmonie des résidents sont rares, presque inexistants, mais certaines mésententes sont inévitables. En ces cas, tout se résout tranquillement avec la sagesse du peuple sylvestre qui sait agir comme fin médiateur.

KAR

Population : Environ 15 100

C’est à la nuit tombée que vous arrivez enfin devant les immenses portes de Kar. Vous avez amené avec vous des dizaines d’étoffes rares et finement travaillées afin de les liquider sur les marchés du plus grand comptoir commercial. À votre grande surprise, malgré la tombée de la nuit, une grande activité règne encore sur la place publique de la cité. Affairés à acquérir leurs dernières commandes ou à vendre au plus vite des produits en trop, les marchands et artisans négocient férocement leurs prix.

Assurément, les rues pavées et achalandées de Kar vous permettront encore une fois de faire fortune. Déposant symboliquement quelques pièces d’or en offrande au temple malgré vos croyances tous les autres, vous vous dirigez vers la grande brocante persistant désormais à la lueur des torches…

LUK'MAAR

Population : Entre 5 000 et 12 700

Sur la route d’une ville, vous observez des champs défraîchis, des demeures en feu, les arbres arrachés puis coupés en rondin, des piquets avec des têtes, et des corps au sol. À l’entrée de la ville, vous voyez de nombreuses flaques de sang. Quelques Gorlaks sont au sol en piteux état. Ces derniers ont été humiliés par les plus forts. À votre droite, il y a une arène. Certains Gorlaks se frappent durement. À votre gauche, il y a un rituel de sang de la part d’un Shaman. Péon, c’est à votre tour de jouer. Êtes-vous prêt à embarquer dans les rangs et faire valoir votre force…?

MORTANCIA

Population : Imprécise

La mort n’aura jamais connu si grand confort qu’à Mortancia, cité des cauchemars et du venin. Dominé par une théocratie très ouverte à l’endroit des Mortanyss et implacable face à l’immigration, le Sanctuaire de la Mort est un endroit peu hospitalier pour le commun des mortels. La xénophobie et piété des uns y contrastent continuellement avec la curiosité et avidité intellectuelle des autres. Cité fondamentalement unique, elle polarise éternellement les perceptions des landes entières. Son aura constant de mystère laissera, semble-t-il à première vue, éternellement les autres nations dans l’incertitude face à ses intentions à court terme. Quoiqu’il en soit, à long terme, tous savent que Mortancia n’aspire qu’à une seule chose : sa propre transcendance.

NAJAR'HIM

Population : Entre 4 000 et 7 500

Vous regardez autour de vous et tout ce que vous voyez est une plaine de sable, des oasis, puis quelques chevaux sauvages. Les rayons du brûlant soleil doré plongent directement sur votre tête. Vous marchez et vous marchez en pensant que vous n’y arriverez jamais. Votre langue est à terre à cause d’une soif intense. Au loin, vous voyez des installations imposantes. Vous croyez que c’est une illusion, mais c’est le contraire. Vous parcourez la Najar’Him. La cité du soleil est connue pour être le point de rassemblement principal du peuple. Autosuffisant entre Kheijans, les grandes portes de la cité du désert sont ouvertes pour du commerce. Envahi par un espoir, vous contemplez du haut des montagnes du sud cette cité qui déterminera votre avenir…

SOMBRUM

Population : Entre 8 200 et 10 300

Alors que vous croyez avoir tout vu se dresse devant vous une cité de grande taille, constituée de nombreux bâtiments façonnés dans la pierre ancienne et aux arches finement travaillées. En arrivant sur la place publique, vous remarquez que les rues ne sont pas très peuplées et que les tavernes sont plutôt désertes. Votre nez est éveillé par des odeurs nouvelles et agréables, les arrangements floraux ornent plusieurs bâtiments excitant à la fois votre odorat et votre œil.
C’est alors que vous réalisez qu’à Sombrum, cité où l’esprit prend le relais des sens. Ici, tout n’est qu’illusion : l’œil n’est qu’un fardeau à la réelle vision. En l’être, le non-être et le paraître, vous ne savez distinguer les différentes réalités. Alors que vous croisez un Nargolith et que vous le saluez avec le plus grand des respects, ce dernier ne daigne vous répondre que par un bref et méprisant « Anthae ». Errant dans les rues pavées, vous finissez par trouver un passant acceptant à contrecœur de vous entretenir de la vie en Sombrum. C’est ainsi qu’au pied du château, symbole architectural et politique de la cité, vous apprenez la « vérité » sur l’endroit où vous êtes.

TYRIMAR

Population : Environ 6 900

La paix est la tranquillité sont des richesses d’une valeur inestimable. Longtemps vous avez combattu sur les champs de bataille et les prétendants corrompus au pouvoir. Aujourd’hui, une profonde fatigue s’est ancrée en vous. L’as du monde de violence, de guerres et de querelles intestines, vous avez décidé de vous retirer en un lieu où vous pourriez enfin vous consacrer à la plénitude de l’âme et à l’accomplissement de votre métier véritable : la forgeronnerie.

Comme des centaines d’individus de toutes les races de Terra, vous allez vous rendre en un lieu isolé au milieu des montagnes. Vous allez signer un contrat d’établissement, payer les minces frais d’établissement et allez déménager dans un havre de paix et de neutralité. Finies les questions politiques apocalyptiques et les crises économiques désastreuses. Désormais, vous habiterez à Tyrimar.

VAL'ARAK

Population : Environ 8 000

Dans la plaine, entouré d’une dense forêt, vous pouvez apercevoir plusieurs huttes qui sont faites de bois, de terre, et de paille. À votre approche, vous remarquez qu’elles sont plus ou moins vides. Votre recherche se continue et vous entendez, pas très loin, le grand feu de camp qui crépite. Vous vous approchez et autour de ce feu, vous pouvez voir plusieurs Nalkiris qui festoient. À votre approche, ils vous invitent à vous asseoir, près du feu de camp, avec eux. À l’honneur, des cris tribaux, des danses, des histoires de leur ancêtre, et plus encore. Alors, serez-vous en mesure de faire place parmi les futures histoires…?