Menu

Lakkak

SYMBOLE

Un crâne sur un grimoire.

AVATAR

Un sombre nécromancien dans un toge noire et blanche.

SOURCE DE POUVOIR

Endicia

Solicia

Félicia

LAKKAK - LE PASSEUR

Lakkak fut, à une certaine époque, un magicien extrêmement reconnu auprès du peuple Hastane. Mais lors d’une terrible épidémie de peste qui terrassa plusieurs citoyens de la ville, il perdit son épouse et refusa d’accepter sa mort. Il était certain de pouvoir élaborer quelques rituels pouvant renverser la triste réalité. Il fut inspiré par les apparitions d’êtres damnés qui erraient dans les cimetières.
Lakkak chercha le moyen de faire l’insertion d’une âme à l’intérieur de ces êtres pour créer un mort-vivant doté de la faculté de penser. Il pourrait ainsi relever le corps décomposé de sa femme et y placer son esprit.

Cependant, les citoyens de Citria voulaient porter le cadavre au bûcher pour détruire en fumée les résidus de peste qui pouvait survivre dans son corps et infecter le reste de la population. Lakkak s’opposa et s’enferma dans sa tour avec quelques-uns de ses fidèles, tentant sans relâche de ramener sa femme à la vie. La foule apeurée força la garde à assiéger la tour pour s’emparer du corps infecté. Lakkak n’eut d’autre choix que de fuir avec sa fille Maazel et ses apprentis, laissant les paysans mettre le feu pour détruire ses notes, ses grimoires et le corps de son épouse. Il pouvait bien avoir perdu sa femme pour toujours, il n’allait pas arrêter ses recherches sur la nécromancie. Seulement, le but de ses études avait changé. Il voulait maintenant élever une armée de guerriers surpuissants pour se venger des Hastane. Ses expériences lui démontrèrent rapidement les avantages d’un corps débarrassé des contraintes de la vie. Ceux-ci devenaient plus forts, plus résistants et plus efficaces en combat.

Le premier Mortanyss fut créé par Lakkak. Il s’agissait cependant d’un zombie lent et peu intelligent, qui n’était, selon Lakkak, aucunement adapté à vivre et survivre sur Terra.

Lakkak se rendit vite compte que ses seules connaissances seraient insuffisantes pour mettre au monde la race invincible de mort-vivant dont il rêvait. Cependant, les travaux du nécromancien avaient attiré l’attention de la Déesse Derna. Celle-ci apparut à Lakkak pour lui proposer la signature d’un pacte. Bien que les obligations des deux parties restent le plus complet mystère. Lakkak a ensuite poursuivi ses recherches avec une habileté divine tandis que Derna, quelque temps plus tard, mit au monde Malmoth.

Fort de sa nouvelle puissance, Lakkak commença à faire la zombification d’êtres vivants. Il transformait des guerriers simples en cavaliers squelettiques. Pour financer l’avancement de ses recherches, Lakkak s’allia avec divers groupes aux intérêts douteux.
Le culte que lui vouaient ses créations et ses quelques apprentis fit prospérer l’énergie divine que Derna lui avait insufflée et avec laquelle le nécromancien s’éleva au titre de Dieu.
Il créa une armée de puissants guerriers de la mort, vampires, spectres et liches et, lorsqu’il fut convaincu d’avoir élevé la plus grande armée à avoir foulé les terres de Terra, il chargea les frontières de Citria, tuant tout sur son passage.

Devant l’arrivée des troupes démoniaques, Cylia, la protectrice, apparue à ses fidèles, leur promettant de ne point les abandonner aux griffes des Mortanyss. Sous la direction de la déesse du bien, l’armée de Citria, protégée par une énergie salvatrice, réussit à mettre les morts-vivants en déroute. Mais cela n’aurait pas été possible sans l’intervention des forces de la déesse pour venger les actes de Lakkak, qui avait été impliqué dans l’assassinat de sa famille. Lakkak fut repoussé dans ses derniers retranchements sur une île du Nord. Cylia enferma Lakkak à l’intérieur d’un plan parallèle dont la seule entrée était située au fond d’une grotte du monde de glace. Cylia enchanta ensuite la voûte conduisant à ce monde pour que seuls des êtres au cœur pur puissent y accéder.

Lakkak n’arrivait pas à contrecarrer la force de Cylia qui le retenait prisonnier à l’intérieur de son nouveau royaume. Il n’avait accès qu’aux seuls sens des corbeaux de Terra. Par les yeux de ses oiseaux, il a pu observer Terra et il y découvrit ses fils zombies. Il se rendit compte que ceux-ci évoluaient au lieu de rester au simple stade de cancre en décomposition.
Le temps passa, et avec une nouvelle organisation des mondes divins, Lakkak subit une grande faille. En effet, aucun vivant sensé ne le priait, et ainsi aucun mort ne le rejoignait dans l’au-delà. C’est alors qu’Estylia lui fit une offre.
Il deviendrait le passeur, responsable d’orienter les défunts vers le royaume approprié à leur religion. Il aurait la tâche de gérer les âmes, et en échange, il pourrait leur proposer de le servir. Lakkak scella l’entente avec l’être pur gardien des royaumes divins et se mit à suivre la nouvelle voie qui s’ouvrait à lui. Il devint machinal, jugeant les morts pour leurs actes et appliquant la sentence, faisant de l’Avdombe un purgatoire et faisant de lui un allié des forces du Zhel, allant vers sa mentalité de mort vivant figé dans le temps, immuable. Plusieurs rivalités persistent entre lui et les divinités du Lysée. Malgré son nouveau statut, il n’y a jamais posé le pied, Estylia faisant le lien entre lui et les autres dieux.

SYMBOLE

Un crâne sur un grimoire.

AVATAR

Un sombre nécromancien dans un toge noire et blanche.

SOURCE DE POUVOIR

Endicia

Solicia

Félicia