Menu

Nalkiri

NALKIRI

Les contes des origines des Nalkiris se sont perdus dans le passé, car ils n’ont jamais été reconnus comme étant un peuple très lettré, mais tous se rappellent la grande bataille des grottes qui longeaient la plaine il y a de ça déjà 300 ans. Cette bataille fut une des plus sauvages et terribles que les terres de Terra n’aient jamais connues. Des milliers d’hommes assoiffés de sang et de territoire s’affrontèrent pour cette nouvelle terre. La bataille qui dura près de trois jours fut un génocide complet de l’ancienne race, mi-humaine, mi-féline, qui peuplait la plaine.

Quelques heures après le combat, les femmes et les enfants du clan qui regardaient la scène depuis les montagnes arrivèrent sur la plaine pour n’y trouver que mort et tristesse. Seul un homme avait survécu à cette terrible bataille. Mais la faible lueur de vie qui lui restait s’éteignit rapidement. Les armes exotiques, en forme de demi-lune affûtée comme des lames de rasoir que leurs ennemis avaient utilisées étaient enduites d’un poison mortel qui aurait eu raison des plus grands guerriers. Le dernier des hommes avait eu le temps de prononcer une seule parole à l’arrivée de sa femme et de ses enfants et ce fut : “Nalki”. Ceci signifiait, le vide, la mort et le néant. Sa mort était cependant inévitable. Les images de cette bataille sanglante lui auraient de toute manière détruit l’esprit. La terre de Terra elle-même fut déchirée par les cris de mort et de guerre qui retentirent pendant le massacre. Parfois, dans les plaines, on peut y voir des fantômes de ces guerriers qui semblent nous rappeler ces instants, nous incitant à nous souvenir des « Ris », les ancêtres protecteurs. Aujourd’hui, pour éviter de revivre ce traumatisme et par respect pour leurs ancêtres, les Nalkiris enfouirent leur soif de conquête pour ne conserver que leur instinct protecteur.

POLITIQUE

Le peuple des Nalkiris fonctionne harmonieusement sous un système qui alterne entre la monarchie et la démocratie. Ainsi, un Chef est nommé jusqu’à sa mort, par les dirigeants des trois clans: Loup, Cerf et Ours. Chaque Clan représente généralement une des familles fondatrices. Néanmoins, il est possible que l’on naisse dans un Clan et que l’on meurt dans un autre, que ce soit pour des raisons de mariage ou encore de choix personnel. Il n’est pas mal vu de voir un membre d’une famille intégrer un autre Clan. D’ailleurs, souvent l’enfant peut retourner du côté de sa famille maternelle et changer de Clan, par exemple. Le processus d’élection peut être complexe. Car les dirigeants des Clans doivent s’entendre unanimement.

PHYSIQUE

On peut les comparer à l’image que nous avons des barbares. Très bien bâtis, ils n’ont pas toujours l’air des plus brillants, n’ayant pas les mêmes avancées que les autres peuples. Mais du fond de leurs yeux, on peut y voir un calme plat qui révèle leur sentiment plus que pacifique envers les bonnes gens des landes de Terra. Ils sont plutôt grands et très larges d’épaules. Leur musculature se développe très rapidement et même les femmes Nalkiris sont imposantes.

Leur teint est tanné par le soleil, mais sans excès, simplement dû au fait qu’ils sont très souvent à l’extérieur, sous le soleil, pour faire leurs activités. Ils se couvrent de fourrures à l’approche de l’hiver, mais l’été, ils sont souvent très peu vêtus, simplement de quelques bouts de cuir ou de peaux d’animaux.

COUTUMES

Le peuple Nalkiri vit aujourd’hui dans le respect de leurs anciens guerriers. Ils pratiquent souvent les anciennes traditions de danses barbares et de combats que leurs souvenirs leur ont laissés. Ils remercient chaque soir avant de s’endormir la mémoire de leurs ancêtres pour leur avoir permis de vivre une vie paisible sur une terre aussi prospère et giboyeuse.

Certains d’entre eux vénèrent la lune de Solicia ainsi que Lysaelle, qui rend leurs terres prospères. Ils demeurent néanmoins des gens barbares avec très peu de manières, parfois considérés malpropres par certains autres peuples. La chasse, source de fierté et art de vivre, la fabrication d’objets ornementaux à partir d’os ou de dents d’animaux et plusieurs rituels en signe de reconnaissance envers la nature, faisant de ce peuple ce qu’il est, sont toutes des traditions transmises de père en fils depuis des générations.

ROLE PLAY

Dû aux événements passés, les Nalkiris sont désormais un peuple pacifique, paisible et bien organisé, l’entraide est pour eux le maître mot. Malgré leur instinct très développé qui prend souvent le dessus sur leur intelligence, ils vont éviter les querelles, les insultes inutiles et surtout les effusions de sang. Ils sont amicaux et surtout très fiers de leur terre si abondante. Ils vont souvent inviter les gens à venir chez eux pour admirer le paysage et prendre un bon repas, qu’ils perçoivent comme parmi les meilleurs de Terra. Ils aimeront partager leur joie, danser dans la nuit autour du feu en poussant des cris tribaux, enjoignant tout le monde à les suivre. Les Nalkiris gardent toujours le contrôle d’eux même lors de ces célébrations, même si la bière coule à flots et les jours suivants en sont de très calmes.

Lors de leurs déplacements dans les autres villes, les Nalkiris seront toujours très respectueux de leur hôte. Ils auront par contre tendance à être mal à l’aise s’ils sont enfermés entre de grands murs de pierre comme à Citria ou encore Kar. Ils se sentiront plus à l’aise au grand air dans une plaine ou même en forêt, où la civilisation ne menace pas de laisser son empreinte sur eux, ce qu’ils ne veulent en aucun cas, puisque satisfaits de leur état tel qu’ils sont. Ils ne désirent simplement pas changer, tout en respectant les choix des autres. Ils respectent les proies qu’ils chassent, et ne prélèvent que l’indispensable au besoin du village. Les Nalkiris sont fidèles à leur peuple, et développent rapidement un besoin d’appartenance à l’un des trois clans: Loup, Cerf, Ours. Contribuant à l’union indispensable à la survie du village.

CLANS NALKIRI

L’ensemble des clans des Nalkiris forment l’unité d’une civilisation vaillante et travaillante. Ils collaborent les uns avec les autres pour atteindre l’équilibre parfait.

Le coeur

Les ours sont les généreux et les festifs du village. L’ours a le rôle de veiller au bien-être et garder uni l’entièreté du peuple. On les retrouve souvent dans les rôles de cuisinier, forgeron, charpentier et tout ce qui touche l’artisanat. Ils règlent les conflits et organisent les décors festifs aux multiples festivals. Ils sont importants au bien être mental des Nalkiris et démontrent une étonnante facilité à jongler avec les ressources et le matériel.

L’esprit

Les cerfs incarnent la sagesse et sont les gardiens des traditions ancestrales. Ils sont en lien direct avec la spiritualité des ancêtres. Ils sont les anciens, chamans, druides, mages et les érudits. Ils guident le peuple en leurs apportant de rationnel conseil. Ils sont responsables des grandes fêtes, cérémonies et conscientisent la race sur leurs devoirs et les chemins logiques à prendre.

La force

Les loups représentent une meute puissante à l’instinct protecteur des leurs. Les plus braves et les plus forts rejoindront la meute pour y défendre Val’Arak. Ils seront dirigés par une hiérarchie stricte menée par des grands loups dominants. Leurs rôles consistent aussi à chasser et ramener la nourriture ainsi que les ressources pour la globalité du clan. Ils appliquent les lois et règlements et gardent leur peuple en paix. Les loups sont les gardiens de la paix et s’il y a injustice, alors le loup appliquera les lois.

La ruse

Les corbeaux sont représentés comme le coté sombre de la race. Clan nocturne, ils se présentent que lorsque le grand chef les convoque. Agissant toujours dans l’ombre, ils représentent les sombres desseins et actions que le grand chef leur attribue. Ils représentent ainsi la ruse des Nalkiris. Clan fermé, il n’est pas facile de rejoindre les corbeaux et seuls les choisies peuvent espérer les rejoindre. Ils sont connus de tous, mais personne ne sais quel sortes d’ordres on leur donne. C’est pourquoi les Nalkiris éprouvent envers eux un sentiment étrange mélangé de crainte et d’honneur.

La diplomatie

Les hiboux représentent la diplomatie dans les autres citées. Ils sont la voix du Grand chef et maintiennent les bonnes relations des alliés avec Val’Arak. Ils s’assurent que les Nalkiris ont bonne réputation et que les alliances perdurent le plus longtemps possible. Ils sont ainsi les premiers envoyés dans les missions diplomatiques.

Loup

Ils amènent les ressources dont les ours ont besoins pour leurs artisanats ou leurs fêtes. Ils protègent les cerfs & les hiboux dans leurs voyages spirituels & diplomatiques.

Cerf

Ils amènent leurs sagesses et un second point de vue à la vision des loups protecteurs, pour ne pas refaire les erreurs du passé.

Ours

Ils apportent le confort, s’assurant que les autres clans ne manquent de rien, autant dans leurs cœurs que leurs corps.

Corbeau

Ils répondent aux ordres du Grand chef dans des missions dangereuses, difficiles et secrètes. Ils ont le respect et la crainte de leurs semblables.

Hibou

Ils apportent le maintient des bons mœurs et s’assurent que les traités diplomatiques chez les races alliées reste viable. Ils représentent la voix du grand chef à l’extérieur de Val’Arak. Ils contribuent à répondre aux demandes d’aides des autres nations.

MODE DE VIE

Mode vestimentaire

Les Nalkiris sont des gens simples qui se vêtissent avant tout d’habits fonctionnels et faciles à fabriquer. Leurs vêtements, souvent grossiers, sont le plus fréquemment fabriqués en laine, en cuir brut ou en Lin, ils laissent souvent les vêtements « écrus »; ou les teignent avec des colorants simples comme de l’écorce d’arbre, des herbes particulières et parfois des pétales de fleur colorée pour certains habits de fête.

L’hiver ou dans les périodes froides, les Nalkiris se couvrent d’épaisses fourrures d’animaux qu’ils mettent au-dessus ce qu’ils portent habituellement. Il est à remarquer que l’usage de la cape est très rare, sauf chez certains chasseurs et quelques rares guerriers qui ont à voyager sur de longues périodes.

Vêtements de femmes

Les femmes s’habillent le plus fréquemment de courtes tuniques de cuir avec des sandales, mais l’usage de la robe est également très fréquent pour celles qui ne chassent pas et passent leur temps à Val’Arak.

Vêtements d’hommes

Les hommes souvent torse nu dans les belles saisons portent habituellement une chemise de tissu ou une tunique à longues manches. L’habit traditionnel chez le Nalkiri est le Kilt, sorte de jupe pour homme en laine épaisse avec des motifs en carreaux assez complexes qui varient selon le clan et la famille. Un Nalkiri exercé est d’ailleurs capable de reconnaître immédiatement le clan et la famille de son propriétaire rien qu’en examinant les motifs. Cependant avec les contacts avec d’autres peuples, certains Nalkiris ont rejeté le Kilt traditionnel et se contentent désormais d’un pantalon de cuir parfois même de tissu pour les plus « modernes ».

Coiffures et ornements

La grande majorité des Nalkiris, Hommes comme femmes, laissent pousser leurs cheveux, certains même parfois depuis leur naissance. Il n’est pas rare que des guerriers fassent de longues tresses à leurs cheveux, leur descendant le long du dos ou une longue queue de cheval, retenue par des lanières de cuir brut.

Les hommes portent parfois la barbe, mais veillent à ce que la longueur de celle-ci soit raisonnable, il arrive que certains font également des tresses dans leurs barbes pour marquer un statut important dans les clans.

Les Nalkiris, bien qu’attirés par la beauté de certains métaux brillants, considèrent comme plus précieux de porter les dents ou les griffes d’un animal vaincu, plutôt qu’un bijou qui vaudrait une fortune aux yeux des autres races. En conséquence, femmes comme hommes portent souvent des bijoux simples, formés de dents et de griffes attachées à une lanière de cuir tressée, il arrive aussi que les coquillages ou autres curiosités naturelles soient utilisés à cet effet.

TRADITIONS ET RITUELS

Traditions

Les Nalkiris sont un peuple très attaché aux traditions et coutumes, ils ont donc une série d’habitudes et célèbrent régulièrement. En voici quelques exemples.

Le Varak

Le Varak est un jeu ancestral nalkiri qui apparut peu de temps après la guerre génocidaire, lors de la création du village fondateur de Val Arak.

Considérée comme sacrée chez les plus vieux, une partie de Varak rend traditionnellement hommage aux combattants inférieurs en nombre qui défendèrent de toutes leurs forces les terres des ancêtres. Avec le temps, le jeu devint davantage un passe-temps, tout en gardant une importance cultuelle au coeur de la communauté.

Lancé du billot

Cette démonstration de force des Nalkiris est pour eux le moment de savoir qui est le mâle ou peut être la femelle qui détient la plus grande force, mais surtout la plus grande maîtrise de sa force. Les participants doivent soulever un gros billot gorgé d’eau et le lancer après avoir fait quelques pas de course, s’ils en ont été capables. Le gagnant est celui qui réussit à lancer le billot le plus loin possible. Il est alors déclaré le plus Fort Nalkiri de Val’Arak.

La grande chasse aux daims blancs

Cette grande chasse Nalkiris en est une très importante, car elle fera en sorte de déterminer qui sera nommé le Grand Chasseur de Val’Arak, ce qui est un très grand honneur pour les Nalkiris. Cette chasse se déroule durant une saison complète et les chasseurs se doivent de redoubler d’agilité afin de réussir à abattre les majestueux Daims blancs qui ne se montrent qu’une fois par de nombreuses années.

La grande fête en l’honneur des ancêtres

Cette fête qui se déroule dans la saison des Abysses, puisqu’en l’honneur des Morts, est la plus importante pour les Nalkiris, qui profitent de cette interruption dans la noirceur de cette saison, pour festoyer et se remémorer les grands exploits des anciens. Un rituel est célébré au cours des festivités pour rappeler aux ancêtres que jamais ils ne seront oubliés. Quelques fois, des esprits se manifestent au cours de cette grande célébration et montrent aux Nalkiris qu’ils ne sont jamais seuls.

Rituels

Les Shamans gardent précieusement les secrets de leurs rituels, mais les Nalkiris leur font aveuglément confiance pour les soigner et éloigner les mauvais esprits. Le Clan du Cerf regroupe les Nalkiris s’appliquant à perpétuer la tradition des Rituels.

Rituel de purification

Ce rituel est très important afin de purifier un lieu profané ou une personne qui aurait été en contact avec des Esprits du Mal ou des êtres maléfiques. Il peut aussi être fait afin de s’assurer qu’une maladie à bien quitté soir une personne ou un lieu.

Rituel d’union

Par ce rituel, un homme et une femme Nalkiris qui désirent fonder une famille se promettent l’un à l’autre afin de veiller l’un sur l’autre jusqu’à ce que la mort les sépare.

Les jeunes gens, avant de choisir un partenaire pour leur union, ont une vie très mouvementée côté amour, passant rapidement d’un partenaire à un autre afin d’avoir un vaste aperçu de ce qui peut s’offrir à eux avant de faire un choix final et définitif. Ainsi quand ils se décident finalement à se déclarer devant les ancêtres, c’est parce qu’ils sont sûrs d’avoir fait le bon choix. Il n’est pas question de « désunir » deux personnes qui ont été unies devant les ancêtres, mais souvent, dans un couple qui est ensemble depuis longtemps, l’homme rendu plus âgé et expérimenté prendra une jeune maîtresse. Sans toutefois le crier sur les toits, cette pratique courante n’est pas perçue comme une mauvaise chose et la femme qui sait que son « mari » a une maîtresse n’en est que plus heureuse d’avoir plus de temps pour elle. Mais il demeure qu’après le rituel d’unification, l’homme prendra toujours soin de la femme à qui il est uni avant toutes autres.

Les jeunes femmes qui acceptent de devenir les concubines de ces hommes déjà unis et plus âgés le font afin d’y gagner en expérience en vue de leur future union. Elles laisseront donc tomber l’homme plus âgé déjà uni pour un plus jeune qui deviendra leur « époux » quand elles auront trouvé celui qui leur convient.

Rituel du passage vers le monde des Ancêtres

Ce rituel marque la fin de la vie dans le monde des mortels et le début de la vie dans le monde des Ancêtres.

Sur une barque de billots fraîchement abattus dans la forêt de Val’Arak, le corps est envoyé à la mer, enserré dans un linge de la couleur de la terre. Le Nalkiri décédé est entouré des objets qu’il possédait qui lui était le plus cher, des colliers de dents d’ours qu’il a abattu lui-même pour un chasseur, par exemple. Les Nalkiris restent sur la berge tant que le corps n’est pas disparu au loin et murmurent tous ensemble afin d’aider l’âme du défunt à rejoindre sa patrie.

ATTRIBUTS

Force: 95

Dextérité: 90

Intelligence: 90

Constitution: 95

Sagesse: 90

LANGAGE

Bonjour:  Kerta
Aurevoir:  Veska
Merci:  Mehem
Positif:  Yag
Négatif:  Nag
Ami: Frindai

Important :

Si la langue Nalkiri s’est affinée lors des siècles et ressemble à ce qu’on peut entendre aujourd’hui un peu partout sur les landes, certains membres de ce peuple provenant de régions plus isolées ont conservé un dialecte bien simple et laconique.

VILLE

Val’Arak

VALEURS

Spiritualité
Simplicité
Honnêteté
Impressionnable
Fierté
Courage
Générosité
Empathie
Tempérance
Juste

RELATIONS

Daelwenas  –  Bonne
Drakans  – Bonne
Gorlaks  –  Mauvaise
Hastanes  – Bonne
Kardars  –  Bonne
Kheijans  –  Neutre
Mortanyss  – Mauvaise
Nargoliths  –  Mauvaise
Nébulix  –  Neutre

 

EXEMPLES DE NOM

Homme

Alm, Ferg, Galor, Hugm, Humo, Jang, Jaorl, Khor, Nemh, Olhem, Raf, Rog, Seg, Sorg, Jarl, Banor, Goark, Magmo, Baenok, , Ilhom, Rizhom, Olahm, Ugmo, Rfogm, Siogm, Jork, Kort, Wart, Forg, Olj, Eflg, Daerk, Hok, Vaorl, Vogm, Yarkmol, Juilmoark

Femme

Almy, Anouk, Any, Hana, Jaag, Jad, Kaag, Lea, Lia, Mynia, Naha, Pea, Pola, Val, Vania, Aniya, Alkea, Sila, Gola, Ain, Fara, Lara, Mara, Moar, Rolia, Wagmha, Miugm, Tial, Siluria, Saferia, Rimelia, Termuil, Ilma, Piagh, Liak, Klio, Biahl, Frea, Kimi