Menu

Drakan

DRAKAN

* Pour avoir le droit de jouer un personnage Drakan, vous devez faire valider votre BG auprès d’Islena par courriel ou message privé sur le forum.

Les Drakans forment l’une des sociétés des plus mystérieuses et des plus renfermées de Terra. Ils ont élu domicile dans des régions hostiles et inhospitalières aux autres peuples, cherchant ainsi à se protéger des regards indiscrets et des vices extérieurs. Par le passé, les leurs ont connu des épreuves difficiles, suite aux grands conflits, notamment la grande Guerre du Chaos. Des milliers de combattants qui s’entre-déchirèrent lors de ce conflit, seuls 12 survivants ont été connus à ce jour. De l’Honneur et la Sagesse de ces 12 survivants naquirent la Cité d’Hishtals, preuve vivante de la l’Équilibre de la Balance qui les habitait désormais, d’où l’appellation en Ancien Drakan d’ « Hishtals », la « Balance ». Leur Cité resta calme, sereine et mystérieuse des lunes durant, jusqu’à la première résurgence de la bête qui mit à feu et à sang la Cité, si longtemps chérie, mais trop souvent négligée par certains.

Les légendes encadrant ce peuple sont nombreuses, mais de tous les âges qui franchirent ne restent que quelques vestiges dont quelques tomes du Texte du Chaos, le Kes enderass der Khomirr, ainsi que les statues des 12 grands Anciens, sans pour autant oublier leur lourd héritage qui leur revient peu à peu. Cet héritage fait des Drakans des êtres reconnus pour n’avoir qu’une seule parole et posséder un sens du devoir indéfectible.

POLITIQUE

Avec le silence des Anciens qui s’était prolongé, les Drakans ont développé leur propre système.

Les citoyens actifs de Hishtals sont divisés entre les 3 aldens, selon leur caractère, Zhel Yen Xuan de manière à conserver la balance au sein de la cité.

Les Drakans les plus sages et les plus vénérables ont eu leur place dans le Grand Conseil des Sages qui dirige le peuple désormais. Il est possible pour tous et chacun faisant leurs preuves de rejoindre ce Conseil et d’accéder à un poste. Le peuple est toujours consulté avant une quelconque décision mais le Conseil se réserve le droit de veto dans leur grande sagesse, selon ce qu’il croit être le plus bénéfique pour les Drakans.

Néanmoins, lorsque les Anciens élèvent leurs voix, il est difficile de mettre en doute leurs propos et leurs décisions s’en retrouvent souvent exécutées promptement.

PHYSIQUE

Les Drakans sont des hybrides entre Homme, Lézard et Dragon.

Un jeune adulte mesure environ 1,60 mètre et pèse à peu près 35 kilos. À la fin de sa vie, sa taille sera proche de 2 mètres et son poids de 90 kilos. Contrairement à leurs années d’enfance, à partir de l’âge adulte, les Drakans grandissent moins qu’ils ne grossissent.

Certains Drakans ont des ailes, bien que complètement développées, elles sont souvent atrophiées, dû à la perte de leur usage fréquent depuis plusieurs générations. Il reste malgré tout possible à un adulte possédant des ailes de s’élever de 1 ou 2 mètres en faisant du sur-place et ce, pour une courte période de temps. Leur côté Homme se borne à leur « forme » humanoïde. Ils marchent sur leurs deux pattes antérieures et sont habiles de leurs mains. De plus, ils sont de taille moyenne et possèdent un cerveau bien développé.

Le côté Lézard est le dominant. Leur corps est recouvert d’écailles, leur sang est froid et leurs yeux placés sur les parties pariétales du crâne, contrairement aux mammifères qui les portent sur la partie frontale. À cause de leur sang froid, les Drakans ne peuvent pas quitter les zones chaudes et tempérées de Terra sous peine de voir leur métabolisme ralentir jusqu’à la perte de conscience, le sommeil profond qui s’en suit conduisant souvent à la mort. Seule une exposition prolongée au soleil ou de longues pauses à proximité d’un feu peuvent réchauffer leur corps dépourvu d’un mécanisme de régulation thermique.

Leur sang froid offre aussi quelques avantages. Les Drakans sont généralement plutôt résistants aux maladies et aux dégénérations du corps. Leur sang ne changeant pas de température suite à une émotion forte, celles-ci ne transparaissent jamais physiquement, par exemple, les Drakans ne rougissent pas. C’est une des raisons qui fait qu’ils sont reconnus pour être « de glace ».

Enfin, le côté Dragon des Drakans est un côté sombre et caché. Il est l’héritage que leur a laissé la Guerre du Chaos. Leur force physique et leurs pulsions sanguinaires, aussi rares soient-elles, sont l’héritage de Carbone, tandis que leur dévouement et le fanatisme face à leurs convictions est le lourd impact qu’a déjà eu Athala sur eux.

COUTUMES

Le bébé Drakan naît sans savoir que la bête est en lui. Ce sont ses parents qui lui en font prendre conscience le plus tôt possible. Commence alors la lutte qui durera toute sa vie. Combattre cette monstruosité intérieure est un devoir dû à une énorme pression sociale, et non un besoin physiologique. C’est pour cette raison que l’éducation des jeunes Drakan revêt une très grande importance.

L’expérience de l’adolescence est toujours douloureuse et le jeune doit y faire face sans céder à la Bête. C’est là leur première épreuve. Il arrive parfois que certains adolescents quittent la Cité pendant leur seconde mue, pour entrer dans une période de méditation intense où ils tentent de faire la paix avec eux-même.

Quoi qu’il en soit, les enfants Drakans restent sous la tutelle de leurs parents jusqu’à leur troisième mue. Une fois celle-ci effectuée, le jeune Drakan adulte prépare son entrée dans la société dont l’aboutissement et le « Serment d’Honneur ». Cérémonie au cour de laquelle il déclare sur l’honneur s’engager à suivre, respecter et faire respecter les valeurs de la société Drakan. En attendant ce moment, leur implication dans la Cité est minime. Outre tous ces changements physionomiques, l’adolescence est la période de la vie du Drakan au cour de laquelle il choisit sa voie. Même un bon élève Drakan, habile dans plusieurs domaines, se concentrera sur l’un d’eux en particulier.

Suite à ses études, le Drakan participe activement à la société. Il est de son devoir de se trouver un domaine où il peut faire profiter de ses talents à ces concitoyens. C’est à ce moment que le Drakan devra rejoindre l’alden qui lui convient le mieux. Avec le temps et les efforts, le ou la Drakan accumule une grande quantité de connaissances, et certains acquièrent une très profonde sagesse, que ce soit par l’intermédiaire de voyages ou de recherches. Les Sages sont reconnus comme étant un modèle à suivre pour les Drakans. Ils représentent l’aboutissement ultime voulu par leurs Ancêtres face à la société chaotique que fut jadis celle des Drakans.

N’ayant aucune croyance religieuse particulière, les Drakans mettent leur foi dans la présence d’Hishtals, leur entité Mère. Les cérémonies religieuses ressemblent surtout à une grande réunion de famille où tous saluent leur Mère, Lui offrant un modeste présent démontrant que l’on pense à Elle et que l’on se préoccupe d’Elle autant qu’Elle se préoccupe d’eux.

Les Fils et Filles d’Hishtals partagent ensuite nourriture et biens où tous pourront en profiter. Ces festivités sont parfois accompagnées de nominations de Sages, d’union ou d’éloges funèbres.

ROLE PLAY

Les habitants d’Hishtals sont réputés pour leur calme et leur mesure, en réalité ils sont constamment en lutte intérieure pour tenter de repousser leur nature profonde. Leur perception de l’honneur est très particulière et très déroutante pour les autres peuples, ainsi un Drakan n’acceptera que très rarement un duel même s’il se sait offensé.

Les Drakans militeront leurs idéaux d’égalité et d’équilibre que très rarement au sein des autres peuples. Leur perception de la balance des choses les pousse à agir en fonction de la justice et de la sagesse pour trouver un juste milieu entre le bien et le mal, ainsi que les autres qualificatifs dissociatifs que se sont donné les cultures. Quand les événements deviendront trop importants, le peuple se lèvera pour partir en campagne contre ce qui perturbe et menace l’équilibre de Terra.

Chacun sera libre d’adopter son école de pensée, soit la force, la loi ou la Sagesse. Ceci caractérise sa façon d’agir et de réagir face aux problèmes. Certains opteront pour la force dans des occasions pertinentes, alors que d’autres se replieront sur la loi ou encore feront appel à leur Sagesse pour trouver un éclaircissement dans les embrouilles.

Ce raisonnement a ses limites, aussi les Drakans préfèrent toujours vivre au milieu de leurs semblables, qui ont les mêmes astreintes, les mêmes responsabilités, la même culture. Les Drakans préfèrent la vie à Hishtals plus qu’à n’importe quel autre endroit.

ATTRIBUTS

Force: 90

Dextérité: 90

Intelligence: 95

Constitution: 95

Sagesse: 90

LANGAGE

Bonjour: Aish
Aurevoir: Sast 
Merci: Isym
Positif: Ki 
Négatif: Ner 
Ami: Ssherro

Termes Spécifiques

Lyarnos: Domaine exécutif d’Hishtals
Myrsyr: Somme des forces armées Dracanes
Terkyss: Rationalité, art d’user de sa raison et de la philosophie
Meharr: Honneur

VILLE

Hishtals

VALEURS

Fanatisme
Diplomate
Curieux
Solidaire
Impartialité
Impassibilité
Magnanimité
Sens de l’Équilibre
Culte des siens
Athéisme

RELATIONS

Daelwenas – Bonne

Gorlaks – Neutre
Hastanes – Neutre
Kardars – Neutre
Kheijans – Neutre
Mortanyss – Neutre
Nalkiris – Bonne
Nagoliths – Neutre
Nébulix – Neutre

 

EXEMPLES DE NOM

Homme

Aisyths, Alsiths, Athcesth, Athys, Cetys, Ciethlish, Estha, Halasth, Hysil, Kthythes, Lasath, Lilsyth, Sasth, Sathys, Stasah, Thaless, Thays, Tsthil, Ysath

Femme

Alsyth, Alssi, Asiashy, Astha, Citsy, Etys, Iasia, Ilshy, Lastha, Lestha, Sitsylh, Saishtsi, Shitha, Sisal, Stysah, Thatsylh, Thlyshi, Thmyss, Yllith